Iltet : Biberons, Tétines et sucettes sans bisphénol A et sans paraben made in France
L'allaitement au sein
Bébé ouvre grand sa bouche pour happer le sein de maman permettant un contact nez-menton avec la mère, les lèvres réalisent un joint étanche autour du sein. Ensuite sa mâchoire du bas se dirige vers le haut et l’arrière de l’aréole pour comprimer le sein par l’action principale des muscles masticateurs pour faire progresser le lait dans le téton. On voit alors les oreilles de bébé « bouger ».
Puis la langue fait un mouvement ondulatoire (péristaltique) d’avant en arrière contre le téton le long du palais pour en faire sortir le lait.
 
Les muscles des joues, eux, permettent de créer une légère dépression intra-buccale qui améliore la qualité du joint réalisé par les lèvres sur le sein.
Lors de l’allaitement maternel, c’est le sein de la mère qui s’adapte à la forme de la cavité buccale de l’enfant.
 
Ce cycle de tétée sera répété à plusieurs reprises avant que bébé n’avale le lait. L’effort des muscles masticateurs permet une fermeture étanche postérieure de la cavité buccale ce qui empêche les risques de fausses routes et d’otites.
L’enfant respire par le nez normalement pendant qu’il tête avant de déglutir : la respiration est toujours nasale.
 
La rythmicité des mouvements et des fonctions est régulière (Tétée-Respiration/Déglutition).
 
TETINES & SUCETTES
Points importants :
- Téton qui s’adapte à la forme de la cavité buccale de bébé
 
- Forte sollicitation des muscles masticateurs : stimulation de la croissance
 
- Mouvements péristaltiques de la langue
      =>Développement harmonieux des arcades dentaires

- L’enfant respire par le nez
 
- L’enfant régule l’écoulement du lait
 
- Etanchéité postérieure de la cavité buccale
      =>Pas de risques de fausses routes, d’otites et de régurgitations.